ATELIER - CABANE

vendredi2.jpg
Sans%20titre-5_edited.jpg
19e60073f01a349936eda3a0c612be5c.jpg

Cabane / ka-ba-n' ; d'après Chifflet, au XVIIe siècle,  on prononçait cabâne, â comme dans âne / nom féminin

 

Cabane du pêcheur, du jardinier, du peintre, du poète, de l'ermite, cabane de sieste, cabane de thé... Elle offre  un abri , une évasion du quotidien,  un moment de rêve, une échappée dans l'imaginaire. Ma cabane à moi, ma Cabane Urbaine, aux fenêtres sur la cour, est devenue celle de mes créations.

 

Un atelier comme un lieu qui dirait une histoire, celle de son petit lit en fer forgé, des ses grands paniers en osier, d'un air parfumé à la fleur d'oranger...Suspendus, des habits de lin brodé de murmures colorés répondent aux habits de soie pour rester dans les pas des grands voyageurs.

 

Des indiennes, de la Toile de Jouy, un tissu d'histoire qui raconte une histoire pour des vêtements conteurs. Déclinée pour les tout-petits et pour les plus grands , la collection se glisse aussi dans la maison et s'invite à partager chacun de nos évènements en proposant des créations sur mesure.

Nous vous proposons de vous aider à recomposer votre espace. A harmoniser vos intérieurs en terme de couleurs, matières, mobiliers, accessoires de décoration. A créer et confectionner tout ce qui pourra enchanter votre quotidien... ici

 

Claire Devillers après avoir créé Palmyre Bouton développe le concept de "La Cabane Urbaine" dans son atelier à Paris. Elle a étudié le stylisme et l'Histoire de l'Art à Paris et créé des robes de soirée à New-York. Installée à Lyon, elle travaille en collaboration avec le Musée de la Toile de Jouy. Ses créations sont empreintes de ses voyages en Asie, en Inde, en Afrique et en Haïti.

NOUS SUIVRE SUR INSTAGRAM